• souvenir

    Dans la froideur du silence mortuaire , drapé du linceuil .

    J'irais , porté par les vents , dans cette danse macabre , virevolter dans les nimbes .

    Tu sentiras mon parfum , comme un habit odorant se posant sur ta peau .

    Une carresse sur ta joue , douceur du souvenir que nous n etions qu un .

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :